mardi 15 avril 2014

Comment faire passer une dépense égoïste en geste généreux pour autrui?

Pour qui se maquille-t-on réellement ? Dans mon cas, je ne sors jamais de la salle de bain le matin sans mon fond de teint, mon fard à joues, ma ligne pour le contour de mes yeux et mon fameux mascara. La société en entier a droit à la meilleure version de moi (et je donne des somnifères à mon amoureux pour qu’il se réveille toujours après moi et évite la déception de me voir sans mes artifices). Au naturel, je me trouve… sans explosion! Et si je veux faire exploser le cœur de mon mec, je dois me présenter sous un jour séduisant.

C’est donc pour les autres que je me maquille. La Mère Téresa de l’esthétisme en moi n’a donc aucun autre choix que de compulser en dépensant aux soirées cosmétiques. Loin d’être artificielle, ma générosité n’a d’égale que le bonheur que je souhaite à mon copain et à toute l’humanité!  Dépensière de luxe, moi? Non! Plutôt altruiste dans l’âme…

L’êtes-vous tout autant que moi? Si oui, pour quel genre de dépense faites-vous le bonheur non pas de vous (ou si peu…) mais des autres?


Mylène

Crédit photo : Pimthida

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire